formats

Bienvenue sur Radio-Dzair.com

Publié le 14/10/2015, par dans Non classé.

Pour écouter Radio Dzair sur votre smartphone

 

ios1 dzair

 application mobile android

formats

La rupture théâtrale a valu à Alloula un leadership

Publié le 18/01/2017, par dans Non classé.
La rupture théâtrale a valu à Alloula un leadership
ORAN – L’académicienne irakienne, Lamis Ammari, membre de l’Instance mondiale des critiques du théâtre et coordinatrice des projets artistiques et culturels dans plus de 18 pays a estimé, mercredi à Oran, que la rupture théâtrale a valu à Alloula un leadership et la prospective d’un théâtre arabe meilleur. Cette chercheuse…

Lire la suite

formats

Djamila Mustapha Zeggai contribue à la confection du 1e guide arabe du théâtre scolaire

Publié le 18/01/2017, par dans Non classé.
Djamila Mustapha Zeggai contribue à la confection du 1e guide arabe du théâtre scolaire
ORAN – La chercheuse algérienne, Djamila Mustapha Zeggai, a contribué à l’élaboration du premier guide arabe du théâtre scolaire, a-t-on appris en marge du 9ème Festival du théâtre arabe qui se poursuit mercredi à Oran. Dans une déclaration à l’APS, Djamila Mustapha Zegai, qui est aussi directrice de la conférence…

Lire la suite

formats

Bouteflika défend son bilan économique

Publié le 18/01/2017, par dans Non classé.

Le président Abdelaziz Bouteflika a accordé une interview à Oxford Business Group (OGB) où il a mis en avant les  » réalisations » de l’Algérie, durant son règne, en matière de développement économique.

Le chef de l’Etat a notamment indiqué que l’Algérie est l’un des rares pays exportateurs de pétrole qui continue à créer de l’emploi et à réaliser une croissance économique (3,9% en 2015). Il a avancé que pas moins de 24.386 projets d’investissement ont été lancés entre 2013 et 2016.

Pour l’avenir, Bouteflika annonce des mesures visant à  » accélérer la diversification de notre économie et renforcer les programmes sociaux, et ce, en évitant des coûts économiques supplémentaires ». Il faut dire qu’une telle recette – magique- a peu de chance de convaincre quand on sait que le gouvernement a dépensé, en 15 ans, plus de 800 milliards de dollars sans pour autant arriver à diversifier l’économie algérienne qui demeure dangereusement dépendante de l’exportation des hydrocarbures.

Bouteflika s’est dit aussi convaincu que  » l’Algérie est une nation stable et sûre qui peut servir de plaque tournante du commerce en Méditerranée, en Afrique et au Moyen-Orient ». Une ambition certes légitime mais qui a besoin d’être consolidée par des actes. Car, jusqu’à preuve du contraire, rien n’a été fait pour réaliser une telle ambition. Bien au contraire, la sphère économique demeure otage des bureaucrates et l’initiative privée se trouve bridée par la corruption. D’ailleurs, de larges pans de l’économie sont devenus les  » chasses gardées » de certains opérateurs proches des tenants du pouvoir. Une situation qui découragent de nombreux investisseurs nationaux et étrangers.

Bref, des réformes économiques sérieuses exigent au préalable des réformes politiques en mesure de garantir une justice indépendante et une répartition transparence et équitable des richesses du pays. Tout le reste n’est que des mots.

Lire l’interview du président Abdelaziz Bouteflika

Lire la suite

formats

Intempéries : au moins 140 établissements éducatifs fermés à Bejaia

Publié le 18/01/2017, par dans Non classé.

Au moins 140 établissements scolaires ont dû être fermés mercredi à Bejaia à cause des intempéries qui sévissent dans la wilaya, a indiqué la direction de l’Education de la wilaya.
En fin de matinée, 20 lycées, 40 collèges (CEM) et prés de 80 écoles, répartis sur une dizaine de daïras, notamment Kherrata, Darguina, Chemini, Sidi-Aich, Adekar et Beni-Maouche, dont le réseau routier a été affecté par les chutes de neige. Dans les régions de Draa El Gaid, Kendira, au Sud, et Beni-Maouche, toutes frontalière de la wilaya de Sétif, de l’Akfadou, d’Adekar et de Chellata, limitrophe à la wilaya de Tizi-Ouzou, la poudreuse a atteint un mètre de hauteur.

A l’état des routes, enneigées et/ou inondées du fait des pluies, qui ont grandement réduit ou paralysé la mobilité des éleves, s’est ajouté l’état du réseau électrique, qui a connu des coupures fréquentes, notamment à Draa El Gaid et Bakaro (Tichy), posant des problèmes d’éclairage ou de chauffage des classes, selon la même source.

De nombreux établissements scolaires ont été inondés, subi des infiltrations et, par endroits, ont été endommagés. Un effondrement de plafond a été enregistré au lycée Krim Belkacem à Souk-El-Tenine, et un mur d’enceinte d’une école primaire a cédé à Taskriout, a indiqué la même source. Lire la suite

formats

Intempéries: 34 routes nationales et 64 chemins de wilayas obstrués à travers le territoire national

Publié le 18/01/2017, par dans Non classé.

Trente quatre (34) routes nationales (RN) et 64 chemins de wilayas (CW) sont obstrués et bloqués à la circulation, à travers le territoire national, suite à l’amoncellement de la neige, indique mercredi la Gendarmerie nationale, dans un communiqué.
Les wilayas concernées sont Bouira, Tizi-Ouzou, M’Sila, Djelfa, Tissemsilt, Skikda, Constantine, Mila, Bejaia, Jijel, Batna, Guelma, Sétif, Bordj-Bou-Arreridj et Souk-Ahras, précise la même source, dans un point de situation arrêté à 6H00. Dans la wilaya de Bouira, il s’agit de la RN15, reliant Bouira à Tizi Ouzou, au Col de Tirourda (commune d’Aghbalou), de la RN33, reliant Bouira à Tizi-Ouzou, à hauteur de Tikjeda (commune d’El-Asnam) et de la RN 30, reliant Tizi- Ouzou à Bouira, au Col de Tizi N’Koulène (commune de Saharidj).

La RN 62, reliant Sour-El-Ghozlane à Dechmia, à hauteur du douar El Hamadia (commune de Dechmia) ainsi que la RN14, reliant Bordj-Okhriss à Taguedit, (commune de Bordj-Okhriss) sont également impraticables ainsi que plusieurs CW de cette wilaya. A Tizi-Ouzou, le même constat est enregistré au niveau de la RN 15, reliant cette ville à Bouira, au Col de Tirourda ( commune dÆIferhounène), de la RN 33, reliant ces deux wilayas, à hauteur du village Assoul (commune dÆAït Boumahdi) et de la RN 12, reliant Tizi-Ouzou à Bejaia au lieu dit Tamlihet (commune de Yakourène)..

A M’Sila, les usagers de la RN 60, reliant M’Sila à Bordj Bou Arreridj, à hauteur du village Theniat (commune de Ouanougha), ne peuvent y accéder, en raison des chutes de neige. De même que ceux de la RN 89, reliant M’Sila à Djelfa, à hauteur du douar d’El-Anag (commune de Djebel Messaad).

A Djelfa, deux axes de la RN 01 sont impraticables: celui reliant Médéa à Djelfa, au lieu dit Boudhir (commune d’Aïn Maabed) et celui reliant Laghouat à Djelfa (commune d’Aïn El Ibel). Le CW 165, entre les communes de M’Liliha, Sidi Baizid et Dar Chioukh, relevant de la même wilaya, est également inaccsebile, précise la Gendarmerie nationale. Même situation à Aïn-Defla, s’agissant de la RN 65, reliant El-Hassania à Theniet-El-Had (Tissemsilt), dans la circonscription communale d’El-Hassania et du CW 15, reliant Belaas à Bathia, à hauteur du village Ben-Baâtouche (commune de Belaas).

A Tissemsilt, la RN 65, reliant Theniet-El-Had à El-Hassania (Aïn-Defla), dans la commune de Theniet-El-Had ainsi que le CW 05, reliant Theniet-El-Had à Sidi-Boutouchent (commune de Theniet-El-Had) sont bloqués par les chutes importantes de neige. A Skikda, c’est la RN 03, reliant Skikda à Constantine (commune d’Aïn Bouziane) qui est hors d’usage, de même que le CW 33, reliant Ouled-Hebaba à Skikda.

A Constantine, des axes des CW 04, 115 et 53 sont coupés à la circulation routière alors qu’à Mila, la RN 77A, reliant cette wilaya à Jijel, dans la circonscription communale de Tassadane-Haddada, est également impraticable. Même situation s’agissant de la RN 77, reliant Mila à Jijel (commune de Tassadane-Haddada), de la déviation des poids lourds, reliant Mila à Sidi Khelifa (commune de Sidi Khelifa) ainsi que pour la RN 105, reliant Mila à Jijel (commune de Tessala-Lamtai). L’amoncellement de neige dans cette wilaya a, en outre, paralysé les CW 05Bis, 01, 152, 07, 135A, 115 et 03.

Il en est de même pour la RN 26 A, reliant Bejaia à Tizi-Ouzou, au Col de Chellata, pour la RN 106, reliant Béjaia à Bordj-Bou-Arreridj (commune de Boudjellil) ainsi que pour la RN 12, reliant Bejaia à Tizi-Ouzou (commune de Adekar), la RN75, reliant Bejaia à Sétif (commune de Barbacha) et la RN 74, reliant Bejaia à Sétif (commune de Béni-Maouche).

Dans la wilaya de Jijel, sont impraticables la RN 77, reliant cette ville à Sétif, à hauteur des mechtas Sekata, commune de Texenna et Tamantout (commune de Jimla), la RN 77A, reliant Jijel à Mila (circonscription de Jimla) ainsi que la RN 105, reliant Jijel à Mila (commune de Jimla). A Batna, la RN.172, reliant Batna à Khenchela (commune de Ichmoul), la RN 87, reliant Batna à Khenchela (commune de Oued-Taga) ainsi que les CW 160, 08, 45 et 15, sont impraticables.

La wilaya de Guelma est, quant à elle, inaccessible via la RN 81, reliant Guelma à Souk-Ahras, la RN 162, entre les communes de Guelma et Badjarah et via les CW 123, 33, 01, 111 et 27. Même état des routes à Sétif, au niveau de la RN 77, reliant cette wilaya à Jijel ( communes d’Aïn-Sebt et Beni-Aziz), de la RN 77A, reliant Sétif à Mila, (communes de Tachouda et El-Eulma) et de la RN 74, reliant Sétif à Béjaia (communes de Beni-Ouartilane, Aïn-Legradj et Beni-Chebana).

De même qu’au niveau de la RN 75, reliant le village Takouka à la ferme Boukahoula (communes de Aïn-Abessa et Tata-Ifacène) et de la RN 09, reliant Sétif à Béjaia, (communes de Amoucha, Tizi-N’Bechar et El-Ouricia). A Bordj-Bou-Arreridj, sont inacessibles la RN 76, reliant Bordj-Bou-Arreridj à Sétif (commune de Bordj-Zemmoura), la RN106, reliant Theniet-En-Nasr à Béjaïa (commune de Theniet-En-Nasr) et les CW 44, 43, 42 et 41. A Souk-Ahras, la RN 20, reliant le poste de transit d’El Fouid au Col d’El-Amad (commune d’Ouled Driss), la RN 82, reliant Ouled-Driss à Bouhadjar (El-Tarf) dans la commune d’Ouled Driss ainsi que la Lire la suite

formats

Théâtre : la pièce « El Kharif » dénonce les crimes sectaires en Irak

Publié le 18/01/2017, par dans Non classé.
Théâtre : la pièce
ORAN- C’est à une représentation théâtrale irakienne assez singulière que les spectateurs oranais ont assisté, mardi soir, non seulement par l’endroit où elle a été présentée, mais par son thème et sa mise en scène des crimes sectaires en Irak. La pièce irakienne  » El kharif » (L’automne) a été…

Lire la suite

Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair